Évaluer cet élément
(0 Votes)


Compte rendu sortie Caroux
Initiation Alpinisme estival



Lieu : Massif du Caroux, Gorge d’héric (34)
Encadrants : Nicolas Bosc, Loran Nicolardot, Noyrigat Tristan, Soulier Cyrille
Participants : Pascal et Stéphanie, Nicolas F, Patrik N, Pierre M.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je vais commencer ce CR par une petite parenthèse nocturne : (5h20 je reçois un Sms de Thibaud, ….Il vient de se coucher après une longue nuit de travail à mixer ! Après on dit que la jeunesse n’est pas vaillante, faut pas s’étonner ! Il aurait quand même pu enchainer ! Tout ce perd, …).
6h, tout le monde est ponctuel au RDV, on s’en déjà la motivation. 1h30 plus tard, nous rejoignons Pascal et Stéphanie au parking des gorges d’héric. Tristan nous offre les croissants ! Comme souvent en montagne, la météo influence nos choix et nous sommes contraints de changer de projet. Nous admirons les aiguilles au loin et nous rabattons sur la « tête de braque », moins exposé au vent.
Organisation des cordées, nous sommes vigilant afin de séparer la famille Noyrigat (père et fils) pour d’éviter tout incident diplômatique en falaise. Au passage, je vous fais remarquer, qu’il y avait presque un encadrant pour un participant, le luxe ! Chaque cordée prépare avec la plus grande rigueur son matériel de manière autonome afin d’éliminer le superflu et de garder l’essentiel ! L’alpinisme une école de la vie, … à méditer.

Atelier pose et récupération d’un coinceur, installation d’un relais sur friends, …

 

 



 

 

 

 

 

 

 

Préparation des cordées avant l’escalade. Tristan et Nico partent dans la face sud direct (TD-), quant au autres cordées, nous optons pour l’arête (AD). Les deux voies se rejoignant avant le sommet, 110m plus haut. Dés le départ, Nicolas B trouve la voie très végétale, le doute le gagne, la mémoire revient, nous ne sommes pas au bon départ ! Il désescalade. Première expérience de la journée, toujours te demander si tu es bien dans la voie !



 

 

 

 

 

 

 

 

Pascal à le sourire dans la traversée aérienne !



 

 

 

 

 

 

Les belles longueurs s’enchaînent, les cordées se succèdent.


 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pendant ce temps Tristan et Nico grimpent plein sud dans la directe. Eux doutent moins, malgré le fait que par notre faute, ils ont pris un mauvais départ. Tristan ne semble pas être du genre à dé- s’escalader !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vu d’en haut, la perspective change, voilà pourquoi, parfois, il ne vaut mieux pas se retourner !
L’arête devient plus effilée, nous prenons de la hauteur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Pour sa première escalade, Stéphanie est à la cool ! Impressionnante.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

La fameuse tête de braque pointe le bout de son nez. Elle est censée ressembler à un chien, … Loran démêle les cordes après un petit méli, mélo entre Nico et Tristan, pour une histoire d’appréciation sur le rocher friable. Surement une question de perception, ils comprendront !

 


 

 

 

 

 

 

Cela doit vouloir dire, « j’ai faim ».
En début d’après midi, toute les cordées atteignes le sommet, L’Alpina prend possession des lieux, dommage pour les autres cordées venu chercher une course sauvage dans le Caroux.
Stéphanie exténuée par son copieux repas s’endort au soleil.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Changement d’ambiance, l’angoisse de la descente en rappel nous gagne.

 

 

 

 

 

 

 

 

A voir les photos, je me demande finalement qui était le plus inquiet ?



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

No problème les mecs, « je gère ! »

 

 

 

 

 

 

 

 

Pascal au rappel, sous l’œil attentif des encadrants.



Certains ayant déjà largement abusé des boissons fraîches la veille, je n’accentuerai pas l’aspect convivial du club (sportif). Donc pas de photo de l’atelier dégustation de PELFORD sur un rocher au soleil à l’angle du parking, mais merci Patrick pour cette initiative, toujours autant apprécier pour clore une belle journée en montagne !

Merci aux encadrants pour leur sérieux et leur implication sans quoi bien des personnes ne pourraient pas découvrir les joies de l’alpinisme. A refaire au printemps ou au cœur de l’hiver pour les motivés (Caroux version hivernale !).
A bientôt pour de nouvelles aventures.

Cyrille

Lu 530 fois Dernière modification le samedi, 09 décembre 2017 07:56

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Joomla Templates - by Joomlage.com