Évaluer cet élément
(0 Votes)

Compte rendu montagne ski de rando Sortie du 20 et 21 janvier 2018

Lieu :
Vallée d’Aure : Gîte de la Filature à Ancizan

Organisateurs :
Christian /Julien /Thibaud

Participants :15 puis 13
Aurélie Sancet, Hélène Cance , Pauline Boulet, Stéphanie Boyer , Sarah Alibert (J1), Thibaud Chabert (J1), Arnaud Sancet, Damien Fontaine, Kévin Bonnefous, Pascal Bonnefous , Patrick Noyrigat, Julien Liron, Jordan Gaudy, Stéfan Schneyer et Christian Sévérac
Une fois de plus, toute la semaine s’est passée les yeux rivés sur la météo de St Lary. Aucun site ne donnait les mêmes prévisions, le bulletin avalanche n’était qu’à 2.
On savait qu’il ne ferait pas grand beau et sur ce point, on n’a pas été déçu !

 


Vendredi soir :
Arrivée assez groupée de toute l’équipe sauf le duo Thibaud/Sarah qui arriveront tard dans la nuit !
Petit briefing, dernière consultation de la météo et du BRA. Nous décidons de partir pour le pic d’Augas, comme l’équipe à Nicolas samedi dernier. La météo devant se dégrader en fin d’après-midi, on espère avoir le temps de faire l’ascension et de mettre en place un atelier Arva à la cabane.
Le groupe comprend 3 débutants (Pauline/Damien/Jordan) et un autre trio à peine débourrés (Aurélie/Stéphanie/Arnaud).
Samedi 20 janvier :
On est relativement efficace pour le passage chez Sarrat et le réglage des crampons. On perd surtout de temps à acheter des chaussettes !! Eh oui, le rose n’est plus tendance chez les filles et elles sont exigeante pour les couleurs : on a la tendance DDE, très portée sur l’orange, et la tendance Schtroumpfette, très portée sur le bleu !!
C’est Thibaud et Julien qui sont les « chefs » du jour ; Pascal et moi, nous nous contentons d’un regard bienveillant sur les 2 petits jeunes.
Dès le passage de la passerelle, au pied de la première pente, on voit nettement que 2 chefs, c’est peut-être trop car Thibaud part à gauche et Julien à droite ! Ça promet !
La météo est très fluctuante, des petites averses de crachin avec des trouées de ciel bleu.
Au milieu du ressaut, Damien perd sa fixation qui s’est arrachée. Demi-tour et retour chez Sarrat pour un échange standard. Je l’accompagne dans sa descente laissant Pascal gérer le duo de chefs.
Le reste de la troupe passe le ressaut avec ou sans skis suivant les humeurs.
Les regroupements alternent avec les longueurs dans la piste qui mène à la cabane. La neige est lourde et bien mouillée en profondeur malgré les rayons de soleil qui se joignent à l’équipe.
La pente se redresse et les 2 chefs parlementent pour décider de la trace. Ils ne s’en sortent pas trop mal. Ça manque un peu de régularité, mais ça reste correct dans l’ensemble. Ça allait aussi un peu vite pour une initiation… L’isotherme étant vers 1900/2000, la limite pluie/neige se matérialise par un bottage généralisé. Sur les peaux gorgées d’eau, les flocons bien froids se font un plaisir de se coller sous les skis. Tout le monde se gratte les semelles !! On a oublié la bougie !!!

 

 Le grand chef avec les 2 petits chefs du jour !!

 

 



 

 

 

 Dans la montée…

 

 

 

 La fine équipe au sommet !!

 

 Avec Damien, on quitte les voitures quand tout le groupe est à environ 200m du sommet.(Merci les talkies !)
Le gros de la troupe atteint le sommet sans problème. Petite pause, Photos au sommet. Damien et moi faisons la jonction au moment où ils attaquent la descente.
A la descente, la neige est très lourde. Difficulté pour certains (et certaines) de skier dans cette neige lourdasse avec, en plus, un sac à dos.


On se regroupe à la cabane où Thibaud et Julien mettent en place l’atelier Arva. Julien en profite pour donne des cours de pelletage pour être plus efficace. Pendant que certains travaillent à l’atelier Arva, les autres s’investissent à fond dans l’atelier « saucisson ». Les rôles s’inversent au fur et à mesure. La météo nous lâche un peu et on commence à avoir froid.
La dernière partie est vite avalée, le ressaut se fait soit à pied, soit à skis, on arrive aux voitures quand la météo nous lâche pour de bon.
La fine équipe au sommet !!
Regroupement avant la cabane
Au gîte, dès les douches terminées, on attaque rapidement la phase de réhydratation. Grand choix de bières de toutes les couleurs.
Sarah et Thibaud retournent à Millau , les autres enchainent avec le repas concocté par Hélène et Julien. Visite de George Balse qui plombe un peu l’ambiance !! Il y a matière à débat…..
On fait un point météo qui n’est pas folichon. L’isotherme passe à 2500m avec des pluies soutenue toute la nuitet le matin. Du coup le BRA passe à 4 avec des risques d’avalanche de fond. . On n’est pas optimiste.
On décide d’éviter le vallon du Badet qui reste exposé sur sa rive Ouest ; On opte, si la météo est correcte pour un aller-retour rapide vers les Aiguillettes, sans sortir le col. Je suis désigné pour voir les conditions météo à 7h !
Dimanche 21 janvier
7h : il pleut fort : je me recouche !
8h : il pleut toujours fort : je réveille tout le monde pour avis ! On annule tout.
9h : retour du matos chez Sarrat, il ne pleut plus mais ça ne dure pas !!
Visite de Georges Balse qui replombe l’ambiance !
11h : retour au pays
Conclusion :
Il faut espérer que les débutants ont apprécié malgré le mauvais temps. Le ski de rando, c’est quand même plus agréable quand la météo est avec nous.
Cette sortie, comme celle de Nicolas, le week-end avant nous, pose le problème du maintien ou de l’annulation d’une sortie. Il faudra en débattre tous ensemble en réunion, surtout voir l’aspect financier.
Il faut aussi revoir notre organisation au gîte de Georges Balse, qui préfèrerait nous voir débarquer à 30 plutôt que 2 fois à 15. (Pour vous ça fait pareil, pas pour lui !!) Il resserre aussi les boulons (plus de papier toilette, plus de sacs poubelle, de liquide vaisselle, de pastille pour le lave-vaisselle, etc… ;) Que faut-il en penser ?

Lu 83 fois Dernière modification le dimanche, 25 mars 2018 16:35

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Joomla Templates - by Joomlage.com