Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’ALPINA en Provence.


Voila les beaux jours arrivent, et après un week end de  Pâques dans le massif des Calanques de Marseille, nous sommes retournés en Provence pour le week end de Pentecôte.  Cette fois ci c’est le massif de Sainte Victoire qui nous invite à sa découverte aussi bien sur ses chemins, qu’avec les voies d’escalade pour les grimpeurs de notre association. Nous établissons notre camp de base à Puyloubier après Aix.  Cliquez sur"en savoir plus" pour lire la suite.)


Le 1er jour la masse rocheuse du massif semble infranchissable,  pourtant de ressaut en ressaut un sentier serpente jusqu’à Garagaï, cette baume à la voûte ouverte  nous offre le passage pour arriver à la croix de Provence( 946m) qui domine le prieuré et sa brèche des moines. Cette dernière nous offre une belle vue sur le sud vers Sainte Baume. Après le casse croute, nous arpentons les crêtes, la vue est grandiose l’Estaque, l’étang de Berre,  les Alpilles, le Lubéron  tous ces massifs nous font rêver. Nous redescendons par le pas du berger et le refuge Cézanne. Le GR nous ramène au parking où nous retrouvons nos grimpeurs qui ont découvert de jolies voies.
Le 2ème jour c’est le vallon de saint Sers qui nous attire. Jusqu’à l’Hermitage nous empruntons un sentier muletier encaladé. Une belle terrasse devant l’Hermitage nous accueille. Après ce dernier le sentier grimpe et les mains  sont mises à contribution. Quelques passages scabreux où les chaines ancrées dans la roche ne sont pas de trop. Rapidement nous prenons de l’altitude pour arriver sur les crêtes.  Nous passons au Bau de l’Aigle et allons au Pic des mouches (1011m) point culminant du massif. La vue est encore plus dégagée que la veille nous voyons le Ventoux et le massif des écrins. Le Gr 9 nous amène à Bau nègre et à l’oratoire de Malivert. Après c’est la descente sur Puyloubier et retour au  camping.
Le 3ème jour c’est balade détente vers le Tholonet et le barrage Zola, et retour sur Millau.
Voilà un week-end bien rempli pour les randonneurs et grimpeurs de l’Alpina, le soleil a été de la partie mais le vent aussi. Comme à l’accoutumée la convivialité a été de la partie, et les soirées dans la bonne humeur.  JFC

Lu 747 fois Dernière modification le mardi, 13 décembre 2016 19:17

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Joomla Templates - by Joomlage.com