Évaluer cet élément
(0 Votes)

Compte rendu montagne ALPINA : WE ski de rando
25/26 février 2017


Lieu :    Mantet, Pyrénées orientales
Organisateur :    Nicolas BOSC
Participants :    12 participants :
Stéphane le Bihan
Serge Duffaut
Benoit Sonnet
Hélian Soulier
Gauthier Bonnefous
Denis Bonnefous    Pascal Bonnefous
Julien Liron
Cedric Delpuech
Victor Delpuech
Loran Nicolardot
Nicolas  Bosc

 
J’avais mis au calendrier une sortie dans les PO vers Porte Puymorens, mais Serge m’a proposé Mantet comme destination, avec comme camp de base le gîte de la Cavale.  Nous étions 12, avec comme programme le Pic de la Dona en traversée et le Roc Colom.

L’accès à Mantet se fait par

une petite route de montagne étroite et sinueuse depuis Villefranche de Conflent (env. 20Km).  La météo prévoit du soleil et l’enneigement est correct. Nous ne sommes qu’à fin février mais nous avons  des conditions de neige de printemps.

J1 : Le départ est donné à 7h30, skis sur le sac. Nous sommes d’abord descendus à pied en fond de vallée (1466m) depuis le gite, puis nous avons porté jusqu’à environ 1650m avant de chausser les skis. Les zones découvertes et boisées alternent jusqu’au refuge de l’Alemany (1968m).


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Le rythme est rapide car on a plusieurs locomotives dont 2 ados très en forme. La pente est modérée et régulière jusqu’au pied du col de Porteille de mantet (2412m). Nous le gravissons avec quelques conversions sans les couteaux, car la neige est restée bien froide sur ce versant Nord.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au col, nous sommes soudain « ventilés » par de fortes rafales de vent. Après une courte pause, nous  poursuivons l’ascension avec les couteaux, sur la longue crête jusqu’au sommet du Pic de la Dona (2702m).  Là haut, c’est un peu la tempête et le groupe s’est étiré.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le plan initial consistait à parcourir toute la crête de Serre Gallinière et de redescendre par la croupe de Serre de Caret. Le vent étant trop violent, je décide de redescendre  par un couloir Nord à 30/35° que j’avais repéré en plan B. (Neige froide mais un peu soufflée). 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cela a mis un peu d’ambiance « montagne ». Les jambes ont chauffé, mais tout le monde s’en est bien sorti.

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons rejoint la combe de Coma de la Dona avec du ski « plaisir » sur de la bonne neige de printemps.  Après une pause pique-nique vers 2300m, certains ont encore de l’énergie, alors nous scindons le groupe en deux. Serge  ramène le groupe principal jusqu’à Mantet, avec du ski très ludique entre les arbres.  Loran, Gauthier et moi remettons les peaux pour gravir le Serre de Barrens jusqu’à env 2500m, surveillés par un groupe d’isards. Nous avons repéré sur la carte un couloir  rectiligne plein Nord, d’environ 250m. Il est très étroit et la pente est d’environ 40/45° sur la partie haute. Très grosse ambiance, dérapage sur les premiers mètres  avant d’enchainer les virages dans de la très bonne neige, bien froide.

Au pied nous rejoignons l’itinéraire de montée, par la Coma de Bassibès.  C’est au final une très grosse journée avec 1500m positifs pour les uns, 1700m pour les autres … et 17Km. Nous avons tous apprécié les bières à l’arrivée, et certains ont même fait une petite sieste… bien méritée. 




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Zoom :

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La soirée au gite (équestre) s’est très bien déroulée autour d’un repas commun et devant la cheminée.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J2 : 7H30 Le départ se situe au col de Mantet (1760m) rejoint en voiture. Cédric commence par une petite séance de bricolage car Victor a perdu un rivet d’articulation de sa chaussure de ski. C’est finalement avec une vis en plastique trouvée dans la voiture, un bout de fil de fer récupéré sur une clôture et du scotch que la chaussure est réparée.  On part skis aux pieds dans le foret sur une neige dure, vers le Pla de Segala (2250 m), puis vers Pomarole (2456 m).



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les plus jeunes se tirent la bourre … mais les anciens ne sont pas loin. L’itinéraire est assez long avec peu de pente. Nous apercevons désormais le Roc Colom (2507m), que chacun gravi en faisant sa trace sur cette très large pente. Nous atteignons le sommet à 10H50. Certains demandent si on mange … Négatif on grignote (mais quelques plis de saucisse sèche sortent des sacs…)


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je propose de faire une descente versant Sud Est dans le vallon de Soulane des Esquerdes de Rotja jusqu’à 2200m (nous sommes presque en Espagne). Nous ne le regretterons pas car c’est un billard. Tout le monde skie comme au cinéma  !!! , sur une neige de printemps parfaite.

 
 
 

 

 

 

 

 

 

On re-peaute jusqu’au col de Mort de l’escoula (2463m), puis nous nous sommes laissés glisser jusqu’à la cime de Pomarole, avec une petite remontée. Cette fois ci, c’est 12H30. Nous mangeons sur les rochers au soleil. Sur les bons conseils de Michel (le propriétaire du gite) nous faisons une dernière descente très ludique entre les arbres afin de rejoindre une piste forestière à 1950m qui nous ramènera par gravité au col de Mantet. Au compteur, 1137m positif et 20km. Encore une belle journée.

 

 

 

 

 

 


Bilan : Très beau WE, avec du ski varié et une très bonne équipe car les 2 sorties étaient longues… Il reste à soigner les ampoules !!!!!

Lu 1302 fois Dernière modification le vendredi, 03 mars 2017 23:10

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Joomla Templates - by Joomlage.com