La vallée du Bonheur Camprieu 8 septembre 2013

Au départ sur le parking de la Grave, nous sommes 7 personnes : Cathy(new), Geneviève A, Marie-Hélène P, Annie B, Jean-Abbaye du bonheur RuinesFrançois C, Jean-Claude G, Lionel G. Le ciel bien gris en a découragé plus d'un. Les photos sont en galerie photos section rando
Nous partons en direction de Camprieu dans la vallée du Bonheur (rivière) pour une grande classique du Massif de l'Aigoual. Départ près du lac dans la vallée du Bonheur (1132m).

Le Bonheur existe, nous l'avons rencontré. Il prend sa source au Col de la Serreyréde, frôle l'Abbaye Notre Dame de Bonahuc et s'écoule paisiblement dans une large et belle vallée avant de disparaître au Saut del Pont, vaste tunnel à l'entrée monumentale : c'est la perte du Bonheur. Mais il ne disparait pas vraiment et se transforme ensuite en rivière souterraine. Après avoir coulé sur les roches granitiques, le Bonheur rentre sous terre au contact de la barre calcaire puis s'engouffre dans la grote des "3 000 bêtes".  (Cliquez sur"en savoir plus" pour lire la suite.)

Aven du Rabanel et aven de la Dame, massif de la Seranne, 6 et 7 juillet 2013


   Nous voilà partis vers la Seranne ! Anne, Cathy, Christine, Karine, Léna, Sylvie, Bernard, François, Léo, Patrick L. et moi-même sommes de la partie. Julie et Guitou n'ont pas prévu d'aller sous terre mais vont nous accompagner pour randonner autour.

   Arrivés sur le parking du village de Coupiac la chaleur est déjà accablante. Nous nous jetons sur le pique nique que nous faisons durer. Le petit blanc frais de François et la café y contribuent. C'est vers 13 h 30 que nous entamons notre marche vers l'abîme.entree Les plus pressés, devant, foncent à en manquer le carrefour principal. Petit détour de mise en forme et nous arrivons devant cette superbe entrée. De grosses minutes sont nécessaires pour se refroidir. Sylvie est malade et, malgré ses efforts, renonce.

   Anne et moi-même entamons la descente. Léna ne tarde pas à suivre son papa. A -40 nous nous divisons pour équiper de part et d'autre du palier les deux grands puits.

 

Pour lire la suite cliquer sur « en savoir plus ».

Week-end des 22 et 23 juin 2013 dans le Caroux


WE prévu au départ dans les Pyrénées annulé pour cause d’enneigement tardif, remis du côté du Lioran Cantal. La météo annoncée étant plutôt médiocre, finalement nous allons dans le Caroux au soleil. Les photos du WE sont en galerie photos randonnées

Samedi 22 Juin Rendez vous à 7H30 à la Grave, nous partons à 7 h 50 direction MONS LA TRIVALLE. A 10h nous démarrons du parking de l’église de MONS, et après avoir trouvé  la maison forestière qui sert de gite d’étape, nous nous engageons dans un sentier herbeux et mal tracé au début. Rapidement, nous arpentons dans les « faisses » de la châtaigneraie  abandonnée. Ces terrasses que les anciens avaient  bâties  se trouvent aujourd’hui envahies par la végétation. Nous nous élevons rapidement sur ce chemin encaladé, et nous surplombons les gorges d’Héric, Nous atteignons le Pas du Cabalet, et descendons à «  Font Rouge », une ancienne mine de fer, petite visite à l’intérieur. Nous passons le col du Peyris, la rivière est 300m  plus bas, une montée raide dans un pierrier, et voici le col de Roujas. Nous basculons sur l’autre versant et après un moment d’hésitation nous prenons le sentier  gleyso, nous retrouvons le chemin qui monte de MONS à BARDOU. Nous, nous avons choisi la difficulté. Quelques ruines de  « Sécadou » témoins du passé de la culture de la châtaigne. Nous voici au col de BARDOU, il est 13 H, nos estomacs nous arrêtent. Cliquez sur"en savoir plus" pour lire la suite.)   

WE 25/26 mai 2013 :  Pic du Néouvielle

Organisateurs : Guilhem Gineste Participants

2 participants : Nicolas Bosc et Guilhem Gineste

Une fois n’est pas coutume, la sortie improvisée sur ce beau week-end n’a pas soulevé la foule ! Et c’est bien grâce au concours de Nicolas qui s’est décidé le vendredi soir que nous avons organisé cette sortie express du pic du Néouvielle !

Aven du Pic d'Usclat N°3 et aven de Banicous, causse Méjean, 8 et 9 juin 2013.



     Nous avions prévu de visiter l'aven du Pic d'Usclat N°7 (-268). Mais voilà ; arrivés à notre parking non loin de la ferme du Deïdou, vers midi, des trombes d'eau s'abattent sur nous. Chacun mange dans son véhicule, les chanceux dans le fourgon... Anne, Patrick, Léo, Serge, Anthony et moi-même sont de la partie. Guitou et Julie sont là aussi mais déclarent forfait et s'en vont dans l'espoir de trouver des contrées plus ensoleillées. Nous hésitons puis profitons d'une accalmie pour nous changer. entréeNous partons vite vers le trou, sans carte, sans situation de l'entrée. J'en était resté à une indication d'autrui, vague et ancienne. Et je n'ai rien vérifié. Nous remontons le ravin vers le sommet du Pic d'Usclat. François arrivé plus tard nous retrouve dans la tourmente. La pluie nous fouette, nous trempe jusqu'aux os, et le vent froid commence à nous transir. Après deux cavités qui ne sont pas les bonnes nous décidons d'aller jusqu'à l'aven du Pic d'Usclat N°3 (-140)... 

Pour lire la suite, cliquez sur « en savoir plus ».

Journée champêtre à La Salvage 16 juin 2013

La 3ème édition de la journée champêtre du club s'est déroulée le dimanche 16 juin 2013 à La Salvage.
Le pique-nique et le barbecue ont été suivi d'une randonnée en joëlette sur le Larzac.

 

Visite Aven de la Barelle

Une visite à 80 mètres sous terre sous le Causse Méjean, à l'aven de la Barelle, par une équipe jeune du spéléo club de l'Alpina Millau.

Joomla Templates - by Joomlage.com